Dissertation Les Expressions Quebecoises

  • Il tombe des peaux de lièvre



    L'expression québécoise "Il tombe des peaux de lièvre" est assez poétique et délicate. En effet, cette expression est utilisée pour parler de la neige qui tombe en hiver. On l'utilise lorsqu'il tombe de très gros flocons de neige. On parle de peaux...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Se paqueter la fraise



    L'expression populaire "se paqueter la fraise" s'entend régulièrement en soirée! Il s'agit de boire ou manger avec excès. Quand on dit qu'on va "se paqueter la fraise" on sous entend souvent qu'on va faire la fête, boire de l'alcool et s'enivrer. Au...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Refouler au lavage



    L'expression québécoise "Refouler au lavage" peut porter à confusion. En effet, aucunes significations agressives n'est à dénoter dans cette expression. Au Québec, la tournure de phrase "refouler au lavage" veut simplement dire que du linge a...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Être assis sur son steak



    "Être assis sur son steak" est une expression québécoise qui s'utilise pour désigner une personne qui ne fait rien. Ainsi, dire de quelqu'un qu'il est "assis sur son steak" revient à dire que cette personne est paresseuse et feignante, qu'elle reste...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Donner son 4%



    Au Québec, on utilise l'expression "donner son 4%" dans le cadre du travail lorsque on licencie ou que l'on congédie quelqu'un. Mais que veut réellement dire cette expression québécoise? En fait, il s'agit d'une pratique obligatoire lorsqu'un...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Faire du train



    Faire du train est une expression québécoise qui s'illustre très bien : il s'agit de faire du bruit, faire du vacarme.ex : Arrête donc de faire du train !

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Lâche pas la patate



    L'expression québécoise "Lâche pas la patate" veut dire : ne perds pas courage, tiens le coup. Il s'agit donc d'une invitation à persévérer, à ne pas laisser tomber et à poursuivre.Ex : T'as presque fini, lâche pas la patate, tu vas y arriver!

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Avoir de la broue dans le toupet



    Au Québec, l'expression avoir de la broue dans le toupet est couramment utilisée tandis qu'en France elle est quasiment inconnue. Pour comprendre cette expression, il faut savoir que le mot broue est un terme québécois qui désigne de la mousse (et...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Manger ses bas



    Quelle drôle d'idée que de vouloir manger ses bas ! Pour bien comprendre cette expression, il faut savoir qu'au Québec, les bas désignent les chaussettes, ce qui rend cette expression encore plus bizarre! Alors, que veut dire l'expression manger ses...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Gras comme un voleur



    L'expression québécoise être gras comme un voleur s'utilise pour désigner une personne qui n'est pas à plaindre. Au sens propre, il désigne quelqu'un qui a de l'embonpoint, qui est gras ou gros. Sous-entendu que les voleurs ne manquent de rien,...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Péter de la broue



    Oulala, péter de la broue ? Voilà une expression québécoise qui semble intéressante à connaitre ! Tout d'abord, il faut savoir que le mot broue au Québec désigne toute sorte de mousse. C'est également un mot régulièrement utilisé pour désigner de la...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Avoir de la mine dans le crayon



    Avoir de la mine dans le crayon est une expression québécoise assez drôle car derrière un sens propre évoquant naïvement un outil d'écriture des plus communs, il s'agit en fait d'évoquer une connotation clairement sexuelle.Avoir de la mine dans le...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • En avoir plein son cas'



    Alors là, j'en ai plein mon cas' ! Vous risquez d'entendre cette expression de temps en temps si vous passez au Québec. Mais alors que veut dire l'expression en avoir plein son casque ? Dans ce contexte précis, le mot cas' (diminutif de casque) est...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Parler à travers son chapeau



    Attention, parler à travers son chapeau ce n'est pas la même chose que de parler dans sa barbe ! Cette expression québécoise est à prendre au sens figuré, pas besoin de chapeau pour parler dans à travers son chapeau !

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Niaise pas avec la puck



    L'expression québécoise niaise pas avec la puck fait référence au hockey sur glace. La puck est également appelé la rondelle, il s'agit du palet utilisé dans le sport nationnal canadien.Niaiser est un verbe québécois qui signifie faire des blagues...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Avoir la chienne



    Avoir la chienne est une expression québécoise qui peut avoir différents sens : 1 - Synonyme d'avoir peur, cette expression désigne un état d'angoisse ou de crainte.Ex : Il a pas sauté en parachute car il a eu la chienne. 2 - Synonyme d'avoir la...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Se sécher les dents



    L'expression québécoise se sécher les dents est synonyme de sourire niaisement ou faussement. On comprend bien le sens : on dit d'une personne qui porte un sourire forcé qu'elle se sèche les dents. Ainsi, cette expression désigne un comportement ...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Cogner des clous



    L'expression québécoise cogner des clous est utilisée pour décrire le comportement de quelqu'un qui tente de rester éveillé malgré une fatigue évidente. En référence au mouvement de balancier inconscient que fait la tête lorsque l'on est trop...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Avoir de l'eau dans la cave



    Avoir de l'eau dans la cave est une belle expression québécoise qui en dit long sur sa signification. Lorsqu'une fuite d'eau se produit dans un sous-sol, le réparateur qui ne veut pas mouiller son pantalon doit le relever avant d'entrer dans la...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Être de bonne heure sur le piton



    Lorsqu'un francophone non québécois entend cette expression, il créé forcément une image mentale d'un piton sous la forme d'un serpent (python). Pourtant, en québécois, un piton est simplement un terme qui désigne toutes sortes de bouton. Être sur...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Swing la bacaisse dans l'fond de la boîte à bois



    Quoi ? Swing la bacaisse dans l'fond de la boîte à bois ? Décortiquons cette expression québécoise pour mieux la comprendre. En québécois, une bacaisse est un morçeau de tissu que les colons utilisaient pour transporter le bois à l'intérieur des...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • On se calme le pompon



    Vous avez bien entendu, cette expression québécoise fait bien référence au pompon ! On utilise l'expression on se calme le pompon lorsqu'on demande à quelqu'un d'arrêter un comportement trop enthousiaste, scandalisé ou paniqué. Cette expression est...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Avoir du front tout le tour de la tête



    Mais comment peut t-on avoir du front tout le tour de la tête ? Cette expression québécoise est évidemment à prendre au sens figuré, rien à voir avec un problème de calvitie ! Cette expression désigne un comportement effronté. On l'utilise pour...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Le boss des bécosses



    Que veut dire l'expression québécoise Être le boss des bécosses ? Il s'agit d'une expression pour désigner quelqu'un qui a le comportement d'un petit chef hiérarchique et autoritaire. On dit souvent se prendre pour le boss des bécosses ou se prendre...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Se pogner le beigne



    Voici une expression québécoise qui donne l'eau à la bouche (un beigne au Québec est une patisserie sucrée, aussi appelée beignet en France). Pourtant, se pogner le beigne n'a rien de très réjouissant : Il s'agit d'une expression québécoise qui...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Être vite sur ses patins



    Être vite sur ses patins est une expression québécoise à l'image de l'hiver au Québec : La température glaciale fait geler les lac et les rivières, beaucoup de Québecois en profitent pour patiner dessus.Être vite sur ses patins est une expression...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Avoir une montée de lait



    Voici une jolie expression québécoise ! Au sens propre, avoir une montée de lait est utilisé pour parler des femmes enceintes : quelques jours après la naissance de l'enfant, la poitrine de la mère se gonfle et devient douloureuse, il s'agit du...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Caller l'orignal



    Caller l’orignal est une expression québécoise parfois utilisée en fin de soirée, surtout si elle a été bien arrosée. L’origine de cette expression viendrait des chasseurs québécois qui traquaient l’animal. Ils attiraient l’orignal en imitant le...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Pas d'chicane dans ma cabane



    Pas de chicane dans ma cabane est une expression québécoise qui signifie pas de chamaille dans ma maison. Au Québec, on peut aussi ajouter pas de cochon dans mon salon pour appuyer cette expression. En utilisant cette expression, on demande à nos...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Se sucrer le bec



    Se sucrer le bec est une expression québécoise utilisée lorsqu'on mange un dessert ou un aliment sucré. Elle désigne l'action de manger des sucreries, des bonbons ou n'importe quel mets sucré. Cette expression est particulièrement utilisée lorsqu'on...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Tire-toi une bûche



    Tire toi une bûche ne signifie pas s'éreinter à tirer un tronc d'arbre mais simplement "prendre une chaise". C'est une expression qui trouve son origine durant la période de la colonisation des Français en Amérique du nord : les conditions de vie...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Chauffer le char



    Encore une expression bien québécoise et extrêmement utilisée. "Chauffer le char" est l'usage courant dans la Belle Province pour dire "conduire une automobile". L'origine du mot chauffer, nous vient du mot « chauffeur », c'est-à-dire la personne...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Avoir des croûtes à manger



    "Avoir des croûtes à manger" ? Bon appétit ! Rassurez-vous, il ne s'agit pas de manger de vraies croûtes de pain, cette expression n'est pas culinaire. Lorsque quelqu'un dit "j'ai des croûtes à manger", cela veut dire qu'il a encore de l'expérience...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Se faire prendre pour une valise



    "Se faire prendre pour une valise", voilà une expression québécoise bien originale ! Mais pourquoi faire référence aux bagages ? Eh bien, "prendre quelqu'un pour une valise", c'est prendre quelqu'un pour un idiot, un simple d'esprit, une personne ...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Virer une brosse



    Voici une expression bien étrange. "Virer une brosse" n'a rien à voir avec les peintres (brosse de peinture), ni avec le ménage d'intérieur (brosse à balais), encore moins avec les souliers (brosse à chaussures).   "Virer une brosse" signifie...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Passer la nuit sur la corde à linge



    Une expression québécoise très illustrée ! Il faut évidemment prendre cette expression au sens figuré : Rien à voir avec la lessive donc ! On peut demander à quelqu'un si "il a passé la nuit sur la corde à linge" lorsque cette personne rentre au...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Chanter la pomme



    La pomme a toujours été le symbole de la tentation, du désir et de la séduction.   Ainsi, «chanter la pomme» est une particularité linguistique bien québécoise qui désigne un comportement séducteur.   Il s’agit donc de «faire la cour» à une...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • L'affaire est ketchup



    Quelle drôle d’expression !   Au Québec, «L’affaire est ketchup» veut dire que les choses vont bien, que notre activité est terminée ou que notre tâche s’est bien déroulée.   Par exemple, notre journée de travail se termine et nous avons...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • J'ai mon voyage



    Cette expression québécoise pourrait porter à confusion : «Avoir son voyage» semble être quelque chose d’agréable, synonyme de vacances et de plaisir.   Pourtant «J’ai mon voyage» n’est pas quelque chose d’agréable puisqu’on l’utilise lorsqu’...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Avoir un pain au four



    Voici une expression bien appétissante !   Mais ne vous méprenez pas, cette expression québécoise n’a rien de culinaire.   «Avoir un pain au four»  veut dire «être enceinte», c’est une manière bien poétique de parler de grossesse.

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Chien de poche



    Un «chien de poche» est une expression typiquement québécoise. C’est une tournure très illustrée, presque poétique, qui fera sourire bien des francophones non avertis. Pourtant, dire de quelqu’un que c’est un «chien de poche» est péjoratif. Cette...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • Les deux bras m'ont tombé



    Cette expression québécoise est à prendre au sens figuré évidemment !   «Les deux bras m’ont tombé» signifie que l’on est complètement dépassé par la situation.   Par exemple, on peut dire que «les deux bras m’ont tombé à terre» lorsque l’on...

    lire la suite

    Que veut dire cette
    expression québécoise ?

  • En plus de vous faire sourire avec notre accent (plutôt charmant disons-le), il n’est pas rare que l’on vous fasse rigoler avec nos expressions colorées et plutôt illustrées. Ceci dit, je doute que vous compreniez toujours ce que l’on cherche à vous dire.  

    Voici donc 10 expressions québécoises, expliquées et traduites, pour votre plus grand bonheur. 

     

    1.  Parler à travers son chapeau

    Définition : Malgré le fait que les Québécois soient de grands défenseurs de la langue française, nous utilisons fréquemment des anglicismes. Cette expression est une traduction de « to talk through one’s hat ». Elle signifie parler sans vraiment savoir de quoi on parle. 

    Exemple : « Comment peux-tu critiquer les compétences de Mario alors que tu ne l’as jamais rencontré? Arrête de parler à travers ton chapeau! »

    Équivalent français : Parler à tort et à travers.  


     

    2.  Il pleut à boire debout

    Explication : Chez nous, on adore les métaphores pour parler de la température. Celle-ci est employée en cas d’averse intense ou d’orage. Elle signifie qu’il pleut si fort qu’on pourrait boire debout, en levant simplement la tête vers le ciel.

    Le verbe « pleuvoir » peut aussi être remplacé par « mouiller ». Par exemple : « Il mouille à boire debout ».

    Exemple : « N’oublie pas ton parapluie, il pleut à boire debout! »

    Équivalent français :  Pleuvoir comme une vache qui pisse. Pleuvoir des clous. 

     

    3.  Cogner des clous 

    Explication : Lorsque l’on cogne des clous, on somnole en position assise. Ici, nous faisons allusion aux mouvements de la tête qui tombe à plusieurs reprises, comparables aux mouvements d’un marteau. 

    Exemple : « Il m’arrive souvent de cogner des clous devant mon ordinateur après l’heure du lunch. »

    Équivalent français : S’endormir. Être fatigué. Lutter contre le sommeil.

     

    4.  Attache ta tuque avec d’la broche

    Explication : Au Québec, une « tuque » signifie un « bonnet d’hiver » et le mot « broche » est utilisé dans le langage populaire pour parler de « fil de fer ». On fait donc allusion à une tempête qui arracherait le bonnet de celui qui le porte. 

    Cette expression peut être à connotation positive ou négative, dépendamment du contexte. Dans les deux cas, on anticipe une situation qui va décoiffer, qui sera mouvementée et déstabilisante. 

    Exemple : « Attache ta tuque avec d’la broche, la semaine prochaine sera bien remplie! » 

    Équivalent français : « Prépare-toi, ça va brasser. » Ça va décoiffer.


     

    5.  Tirer la couverte de son bord

    Explication : Celle-ci signifie s’approprier tous les bénéfices d’une situation ou d’une affaire aux dépends d’autrui. 

    Nous utilisons très souvent le mot « bord » pour parler d’un « côté ». Quant au terme « couverte », c’est une « couverture » dans le langage populaire. On pourrait donc aussi dire « tirer la couverture de son côté ». 

    Exemple : « J’ai entendu ton co-équipier parler au professeur ce matin à propos de votre dernier devoir… J’ai l’impression qu’il tire la couverte de son bord! »

    Équivalent français : Tirer la couverture à soi. Prendre plus que sa part. Vouloir tout garder pour soi. 

     

    6.  Tire-toi une bûche

    Explication : Les québécois utilisent cette expression pour inviter quelqu’un à prendre une chaise et à s’asseoir.

    Durant la colonisation française, les habitants avaient très peu de moyens et donc, ne possédaient pas beaucoup de fourniture dans la maison. Bien souvent, les chaises n’étaient en fait que des bouts de tronc d’arbre coupés à la bonne hauteur. 

    Chez nous, nous aimons beaucoup parler! De la jasette, ce n’est pas ce qui nous manque. Plus souvent qu’autrement, « Tire-toi une bûche » est une invitation à s’asseoir pour dialoguer. 

    Exemple : « Allez, tire-toi une bûche, on va discuter. » 

    Équivalent français : Assieds-toi. Prends une chaise. 

     

    7.  Se faire passer un sapin

    Explication : Si quelqu’un vous dit qu’il s’est fait passer un sapin, montrez-lui un peu de compassion. Cela signifie qu’il s’est fait avoir, qu’il a fait une bien mauvaise affaire ou qu’il s’est fait arnaquer. 

    Cette expression tire son nom du sapin baumier, qu’on utilise comme sapin de Noël. Pour les ébénistes, ce dernier ne vaut pratiquement rien sur le marché. En effet, les planches de sapin baumier ont tendance à craquer une fois séchées, contrairement à d’autres conifères comme le pin et l’épinette.

    À l’époque, lorsque les Anglais venaient acheter du bois de construction aux Canadiens français, les francophones remplaçaient le bois de qualité par du sapin baumier, au moment de la livraison. 

    Exemple : « Le mécanicien insistait pour changer mes freins qu’il disait trop usés. J’ai bien failli me faire passer un sapin! »

    Équivalent français : Se faire rouler. Se faire avoir. 


     

    8.  Tomber en amour

    Explication : Celle-ci est tirée de l’expression « fall in love » en anglais. Chez nous, on tombe en amour avant d’être en amour. Et puis quand on y pense, commencer une nouvelle relation, c’est un peu comme se lancer dans le vide, non? 

    Dans tous les cas, au Québec, l’amour fait mal. On tombe… Et « on casse » quand une relation se termine. 

    À noter, on peut aussi tomber en amour avec un pays, une ville, une chanson, etc. 

    Exemple : « Je suis tombé en amour avec Montréal lors de mon dernier voyage. »

    Équivalent français : Être soudainement amoureux. Tomber amoureux.

     

    9.  Se calmer le pompon

    Explication : On invite quelqu’un qui est énervé, surexcité ou trop enthousiaste à « se calmer le pompon ». En fait, on pourrait tout simplement dire « se calmer » mais on préfère vous compliquer la vie.  

    Exemple : « Calme-toi le pompon, il reste encore 30 minutes avant la fin de la partie. Rien n’est gagné d’avance! »

    Équivalent français : Calme-toi.

     

    10. Niaise pas avec la puck

    Explication : Québec, la province du hockey! La « puck », c’est la « rondelle ». Cette expression est tirée d’un joueur de hockey qui ne sait pas quoi faire avec la rondelle, qui s’éternise et qui n’arrive pas à prendre une décision. 

    Quelqu’un qui « niaise avec la puck » est hésitant et perd son temps. Au contraire, quelqu’un qui « ne niaise pas avec la puck » est très efficace. 

    Exemple : « Fais-toi donc confiance! Arrête de niaiser avec la puck et fonce! »

    Équivalent français : N’hésite pas. Ne vendange pas. 

    Road trip en Gaspésie

    Découvrez la Gaspésie au volant de votre voiture de location.
     

    En savoir +

     

    Voilà!

    Je vous mets au défi d’en utiliser le plus possible lors de votre prochain circuit au Québec. Et pourquoi pas commencer à vous pratiquer dès maintenant? 

    Et vous, connaissez-vous d’autres expressions québécoises populaires?

    N’hésitez pas à vous exprimer dans la zone commentaire ci-dessous

    Partagez cet article

    Cet article a été partagé 1738 fois

    Karine Beaudin

    Amoureuse de nos grands espaces et conseillère en voyages pour l’équipe Authentik, c’est avec fierté que je fais découvrir les plus beaux trésors de mon pays au reste de la planète. Bienvenue chez nous !

    One thought on “Dissertation Les Expressions Quebecoises

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *